Centre Aorte Timone

Traitements

Les traitements de la pathologie aortique

 

Le traitement des pathologies de l’aorte, en urgence ou de manière élective, fait appel à des interventions chirurgicales conventionnelles ou à des interventions par navigation endoartérielle sous imagerie. Parfois, les contraintes anatomiques ou la complexité de la maladie justifient la combinaison de techniques endovasculaires et chirurgicales conventionnelles, dans le cadre de traitements dits « hybrides ».

 

La planification du traitement est toujours décidée de manière pluridisciplinaire, avec au minimum chirurgiens cardiaques et vasculaires, radiologues interventionnels, anesthésistes réanimateurs (urgence). De manière élective, les décisions sont discutées lors des réunions de concertation pluridisciplinaire (RCP) où sont représentées toutes les disciplines du Centre.

 

Le plateau technique mis à la disposition du centre aortique se situe au sein du nouveau bâtiment médico-technique dont la construction s’est achevée à l’été 2013. Il comporte pour les interventions cardiovasculaires :

 

  • 8 salles d’opération chirurgicales, où peuvent être réalisées toutes les interventions cardiovasculaires adultes et enfants, avec ou sans assistance circulatoire, avec lorsque nécessaire appareil d’imagerie mobile, échographie vasculaire per-opératoire, échographie cardiaque trans-œsophagienne per-opératoire, vidéoscopie. L’une de ces 8 salles est dédiée aux interventions hybrides, et sera équipée d’un appareil d’imagerie robotisé couplé à la table d’opération, avec définition donc d’une salle « hybride ».
  • 20 lits de réanimation et 12 lits de soins continus, attenants au bloc opératoire, et dédiés exclusivement aux malades cardio-vasculaires
  • Au sein d’un plateau interventionnel comportant 10 salles, 6 salles destinées aux interventions cardiovasculaires : 3 salles de cardiologie interventionnelle adulte et enfant, 3 salles de radiologie interventionnelle, dont une salle « hybride », destinées aux procédures hybrides et aux procédures cardiologiques et endovasculaires complexes.
  • Un laboratoire d’échographie cardiaque, annexe du laboratoire principal, spécialement dédié au Centre Aorte et aux urgences.

 

 

Ce plateau technique très performant est utilisé de manière collégiale, mutualisée, par tous les spécialistes impliqués dans le Centre Aorte Timone :

 

  • Chirurgiens cardiaques adulte et enfant, chirurgiens vasculaires
  • Radiologues interventionnels
  • Médecins vasculaires, cardiologues échographistes, interventionnels, adulte et enfant

 

En fonction des interventions et de leur complexité, les équipes se constituent, pouvant associer pour tout ou partie de l’opération, plusieurs spécialités complémentaires.

 

 

Quelques interventions pratiquées au sein du centre aortique :

 

Au niveau de l’aorte thoracique :

  • Interventions sur la racine de l’aorte, chirurgie de l’aorte ascendante
  • Réparations endovasculaires de l’aorte thoracique
  • Remplacement percutané ou mini invasif de la valve aortique
  • Chirurgie conventionnelle de l’aorte thoraco-abdominale

 

    Traitement endovasculaire

 

Au niveau de l’aorte abdominale :

  • Chirurgie conventionnelle de l’aorte abdominale
  • Chirurgie mini-invasive vidéo-assistée de l’aorte abdominale (vidéo)
  • Endoprothèses de l’aorte abdominale
  • Endoprothèses branchées et fenêtrées de l’aorte abdominale

 

Au niveau de l’aorte thoracique et abdominale :

  • Procédures hybrides

 

 

La vidéo ci-dessus présente le traitement d'un anévrysme de la crosse aortique par chirurgie hybride.

 

Premier temps opératoire conventionnel : allongement de la zone d’ancrage pour l’endoprothèse aortique au niveau du collet supérieur de l’anévrysme par débranchement des troncs supra-aortiques.

 

Deuxième temps opératoire endovasculaire : mise en place d’une endoprothèse aortique au sein de l’anévrysme par voie endovasculaire (abord fémoral), la taille de l’endoprothèse est adaptée aux diamètres des zones d’ancrage aortique de part et d’autre de l’anévrysme. Il en résulte une thrombose complète du sac anévrysmal autour de l’endoprothèse. L’anévrysme est exclu de la circulation.