Intrabeam : la radiothérapie per-opératoire pour traiter le cancer du sein

Intrabeam AP-HM

 

L’INTRABEAM est un équipement de dernière génération principalement utilisé dans le traitement du cancer du sein. Cet appareil permet, pendant l’opération, de délivrer une irradiation unique juste après l’enlèvement de la tumeur. Elle est réalisée avec une dose unique élevée sur une zone à fort potentiel de récidive, tout en épargnant les organes à risque.

 

Troquer 30 séances de rayons contre une seule irradiation

 

Cette approche thérapeutique remplace, avec une seule irradiation, les nombreuses séances (près d’une trentaine) de radiothérapie post-chirurgie. Cet appareil se positionne en alternative au traitement classique par radiothérapie externe. Elle permet donc un traitement en douceur et efficace. L’intérêt de la technique est le ciblage du lit tumoral et la diminution de la contrainte liée au traitement.

 

Technique et principe de l’Intrabeam

 

La radiothérapie per-opératoire est appliquée au moyen d'un accélérateur mobile à l'aspect d'une sphère fixée au bout d'un bras articulé. Posé dans le sein ouvert dès l'opération d'ablation de la tumeur, il irradie à haute dose la zone concernée, limitant le plus tôt possible la propagation cancéreuse. L'irradiation se fait ainsi de l'intérieur, pour plus de précision. Le traitement s’effectue dans le bloc et dans le même temps opératoire, ce qui évite d’avoir à transporter le patient dans une unité de radiothérapie.

Cette radiothérapie per-opératoire ciblée s'est montrée aussi efficace que la radiothérapie externe en prévention des récidives du cancer du sein. En effet, en irradiant à l'intérieur du sein dès l'ablation de la tumeur, on limite le plus tôt possible le risque de développement des cellules cancéreuses autour. Et c'est essentiel : dans 80 à 85 % des cas, la récidive est observée sur cette zone opératoire.

 

Quelles sont les patientes qui vont pouvoir bénéficier de cette radiothérapie per-opératoire ?

 

La radiothérapie per-opératoire est réservée aux patientes de plus de 60 ans ayant un cancer du sein dont le risque de récidive reste modéré. Ce pronostic se base sur différentes critères dont la taille de la tumeur, les résultats de la biopsie, la présence de récepteurs hormonaux, l'envahissement ganglionnaire…

 

Quels sont les domaines dans lesquels la radiothérapie per-opératoire est amenée à se développer ?

 

La radiothérapie per-opératoire par intrabeam est pour l’instant réservée au traitement du cancer du sein. Cependant, des voies de recherche nouvelles seront explorées dans le service de radiothérapie, avec des applications possibles de la machine dans les domaines des cancers gynécologiques, urologiques et neurologiques.

 

Quels sont Les avantages de la radiothérapie per-opératoire ?

 

La radiothérapie per-opératoire du sein réalisée en une séance unique présente plusieurs points d’intérêt :

 

  • une irradiation dans le même temps que la chirurgie,
  • une optimisation de la précision de l’irradiation des berges chirurgicales,
  • une dose aux organes sains réduite par rapport au traitement standard (diminution du risque de co-morbidités et de toxicité tardive),
  • aucun déplacement supplémentaire pour les patientes (versus 3 à 6 semaines de radiothérapie),
  • et un impact radiobiologique probable sur la cinétique des cellules résiduelles du lit opératoire.

 

 

Service de gynécologie obstétrique - Hôpital Nord
Service de radiothérapie - Hôpital de la Timone - Hôpital Nord
Intrabeam : un équipement de pointe pour lutter contre le cancer du sein (reportage, 2 min)